Protégez vous des gastro entérites avec les huiles essentielles

Hiver comme été il y a toujours au moins une épidémie de gastro-entérite infectieuse.

Très contagieuse, elle touche toutes les tranches d’âge.

Les principales manifestations, associées ou non, sont:

  • la diarrhée

Dans le cas de diarrhée, le geste réflexe est souvent de prendre un anti-diarrhéique.

Mauvais réflexe car en en arrêtant la diarrhée, on empêche l’organisme d’éliminer le germe responsable.

Les huiles essentielles, elles, vont “tuer” le germe responsable et du coup stopper la diarrhée.


  • les nausées ou vomissements

Les vomissements, comme la diarrhée provoquent une déshydratation qui peut être très dangereuse en particulier chez le nourisson et la personne âgée.

Il est donc toujours recommandé de boire beaucoup d’eau(minérale si possible).

Pour une efficacité optimale, en particulier pour le bébé et la personne âgée, l’huile essentielle  sera donc utilisée diluée dans du miel puis dans de l’eau,  à boire tout le long de la journée.


  • les maux de ventre

Les crampes intestinales seront soulagées efficacement par les huiles essentielles en utilisation par voie orale ou en massage.


Notre kit Gasto-entérité

Dans notre kit “gastro-entérite” nous avons sélectionné des huiles essentielles majeures contre la gastro-entérite:

  • Huile essentielle d’origan compact: anti-microbienne, anti-virale, anti-parasitaire, anti-bactérienne et virucide l’huile essentielle d’origan compact tue le germe responsable de l’infection et protége aussi contre les germes en général en cas d’épidémie.

Posez une goutte sur un comprimé neutre ou dans une cuillère à café d’olive que vous laisserez fondre en bouche avant ou après les trois repas pour une action curative ou préventive.

L’huile essentielle d’origan compact est déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante et l’enfant de moins de quinze ans.

Dans ce cas, on la remplacera par les huiles essentielles de ravintsara( à éviter pendant le premier trimestre de grossesse), de thym à thujanol ou de tea tree.


  • Huile essentielle de gingembre: versez l’huile essentielle de gingembre dans une cuillère à café de miel puis dans un verre d’eau et faites boire deux à trois fois par jour en cas de nausées ou de vomissements.

Indiquée pour toute la famille, l’huile essentielle de gingembre sera donnée chez le bébé au dosage d’une goutte, à l’enfant 2 gouttes diluées dans le miel puis dans l’eau ce qui permettra à la fois de les soulager et de les réhydrater.

L’adulte et la femme enceinte(à partir du troisième mois) pourront prendre 1 goutte pure sous la langue ou sur un comprimé neutre à laisser fondre en bouche jusqu’à 4 à 5 fois par jour.


Versez 2 gouttes d’huile essentielle de basilic exotique dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale et massez lentement le ventre et le bas du dos 3 fois par jour.

Versez une goutte sur un comprimé neutre  et laissez fondre en bouche 3 fois par jour.

Pour le bébé et l’enfant, le massage sera fait avec 1 goutte de lavande vraie et/ou 1 goutte d’huile essentielle de camomille romaine.

L’huile essentielle de basilic exotique ne sera pas utilisée durant le premier trimestre  de grossesse et chez les épileptiques.


  • Huile essentielle de citron: par son action purifiante de l’organisme , l’huile essentielle essentielle de citron sera efficace aussi bien en curatif qu’en préventif en cas de gastro-entérite.

Versez 1 goutte sur un comprimé neutre et laissez fondre en bouche 3 fois par jour ou versez 1 goutte dans une tisane ou un thé type rooibois.


Nos conseils


Pensez à toujours bien regarder dans chaque fiche produit les éventuelles contre indications.

Lors du premier trimestre de grossesse les huiles essentielles seront utilisées avec une très grande précaution et aucun massage de la ceinture abdominale ne sera fait pendant toute la grossesse.

On privilégiera une prévention par diffusion d’huiles essentielles ou une désinfection régulière des mains.